Le sous-marin nucléaire russe Severodvinsk, 1er exemplaire du projet 885 classe Yasen, a commencé la phase des essais officiels, a annoncé mardi son constructeur, Sevmash.

« Le sous-marin va effectuer des essais de vitesse, de manœuvrabilité et de lancement de missiles, à la suite desquels il sera livré à la marine, » indique un communiqué de Sevmash.

Des techniciens du chantier naval décrivent le Severodvinsk comme « le plus moderne et le plus silencieux des sous-marins russes. » Deux autres sous-marins du même type sont actuellement en construction au chantier naval Sevmash : le Kazan, dont la livraison est prévue pour 2015, et le Novossibirsk dont la construction a commencé cette année.

Les tubes lance-torpilles du Severodvinsk ne sont pas installés à l’extrême-avant comme sur la plupart des sous-marins, mais dans un compartiment situé derrière le compartiment central. Cela a permis d’installer à l’avant l’antenne du nouveau sonar. Le sous-marin est équipé de missiles supersoniques Oniks et Kalibr et de torpilles.

Le sous-marin déplace 8.600/13.800 t, sa vitesse maximale est 16/30 nœuds et il peut plonger à 600 m de profondeur. L’équipage est de 90 marins.

L'analyse de la rédaction :

Pour le déplacement et la vitesse, le premier chiffre indique la valeur en surface, la 2è celle en plongée.

Référence :

RIA Novosti (Russie)