• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 août 2015.

A moins d’un énième et improbable rebondissement, le feuilleton de la vente avortée par la France de deux navires Mistral à la Russie touche à sa fin. L’épilogue de cette affaire qui a empoisonné pendant de longs mois les relations entre Paris et Moscou est intervenu mercredi 5 août. L’article est disponible sur le site du (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 300
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 septembre 2015.

Le secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), Louis Gautier, a indiqué, lors d’auditions parlementaires organisées mardi à huis clos, que le montant total des indemnisations à verser au constructeur DCNS, en attendant une éventuelle revente des navires Mistral, devrait grimper à 1,1 milliard d’euros. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 septembre 2015.

Le démontage de matériels militaires russes intégrés aux deux navires de guerre de type Mistral, dont la vente par la France à la Russie a été annulée, devrait durer jusqu’en janvier, selon des informations transmises par un haut responsable français à des parlementaires et obtenues vendredi par l’AFP. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 août 2015.

A moins d’un énième et improbable rebondissement, le feuilleton de la vente avortée par la France de deux navires Mistral à la Russie touche à sa fin. L’épilogue de cette affaire qui a empoisonné pendant de longs mois les relations entre Paris et Moscou est intervenu mercredi 5 août. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 31 juillet 2015.

La Russie et la France ont finalement trouvé un accord sur le montant du remboursement à effectuer à la suite de l’annulation du contrat pour la vente de 2 BPC type Mistral à la Russie, indique un conseiller du président russe Poutine. « Les discussions sont terminées, tout est réglé, » explique Vladimir Kozhin, conseiller du Président Vladimir Poutine pour la coopération (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 juillet 2015.

La Russie a constitué un groupe de spécialistes qui doit se rendre en France et retirer les équipements de communications installés à bord des 2 BPC Mistral, dont la livraison à la marine russe a été annulée en novembre 2014. Le Kremlin a décide d’envoyer des spécialistes en France pour retirer des équipements russes, qui pourraient être utilisés à bord d’autres navires, (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 juillet 2015.

Le Mistral construit pour les Russes pourrait se retrouver au pays de la samba. La France pourrait proposer les Mistral au Brésil, qui constitueraient un avantage lors d’opérations militaires ou de sauvetage en mer, estime le réputé bimensuel américain The National Interest. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 juillet 2015.

La Russie et la France sont parvenus à un accord sur la compensation à payer à la suite de la décision prise par la France d’annuler la livraison de 2 bâtiments de projection et de commandement de type Mistral. L’annulation du contrat couterait à la France environ 1,3 milliard $ (1,16 milliard €). L’accord doit encore être signé par les présidents russe et français. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 avril 2015.

Quelques heures à peine après qu’Airbus ait été retenu sur un gros marché de vente d’hélicoptères à la Pologne, François Hollande a indiqué que la France rembourserait la Russie, en cas de non livraison des BPC Mistral à Moscou. L’article est disponible sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 avril 2015.

Alors que le second BPC Mistral russe a été testé cette semaine, la possibilité de livraison des deux BPC à la Russie s’éloigne, jour après jour, … au fur et à mesure que l’espoir d’une accalmie rapide de la crise russo-ukrainienne s’amenuise. Un an après le début du conflit à l’est de l’Ukraine suivie de la déclaration d’autonomie des républiques de Donetsk et Louhansk (le 11 (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 avril 2015.

Après une première sortie du 16 au 20 mars, le second bâtiment de projection et de commandement construit pour la marine russe a appareillé hier de Saint-Nazaire pour une nouvelle campagne d’essais en mer. Mis à flot en octobre dernier, le Sevastopol (Sébastopol), qui doit être normalement livré à l’automne, est le sistership du Vladivostok, immobilisé dans le bassin de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 31 mars 2015.

Les premiers essais à la mer s’étant "nominalement déroulé" (le jargon DCNS a de quoi surprendre), le second BPC russe, le Sébastopol, construit à Saint-Nazaire par STX pour le compte de DCNS va quitter le port atlantique, non pas pour de bon, mais pour une seconde escapade nautique à la mi-avril. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 27 mars 2015.

La probabilité que les 2 bâtiments amphibies de type Mistral construits en France soient livrés à la marine russe, reste faible. Mais les discussions entre Paris et Moscou se poursuivent, a indiqué vendredi une source anonyme du ministère russe de la défense. « De part le caractère de ces communications, il est clair qu’il n’y pratiquement aucun espoir que la situation (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 mars 2015.

Il y a une semaine, nous évoquions un éventuel transfert à Brest du premier bâtiment de projection et de commandent russe, immobilisé depuis bientôt cinq mois à Saint-Nazaire. Une hypothèse qui n’est pas à l’ordre du jour, assure-t-on dans les milieux « autorisés ». Ce qui ne signifie pas qu’elle ne le sera pas dans les mois qui viennent. Tout dépendra évidemment de l’épilogue (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 mars 2015.

Le bâtiment de projection et de commandement Sébastopol, parti faire ses premiers essais en mer le lundi 16 mars au large de Belle-Île, a regagné le port de Saint-Nazaire ce vendredi 20 mars, à 16 h 30. À son bord, se trouvaient quelque 200 salariés de STX France et DCNS, ainsi que des sous-traitants qui participent à la construction, mais pas de représentant russe. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 mars 2015.

Selon la presse locale, les 2 BPC russes, le Vladivostok et le Sébastopol, pourraient être transférés de Saint-Nazaire vers la base navale de Brest, en raéison des couts élevés de gardiennage et de maintenance. DCNS et STX sont soumis aux frais de port et d’entretien, soit environ 2,7 millions $. Selon un article paru lundi dans Le Télégramme, les 2 compagnies (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 mars 2015.

Le second BPC construit à Saint-Nazaire pour la Russie, le Sebastopol, a pris la mer en début d’après-midi pour ses premiers essais. Ce matin, il avait gagné la forme Joubert. Le BPC apparaît dans la forme. Au-dessus, quai de la Prise d’eau, un losange gris correspond à la position du Vladivostok, le frère jumeau du Sébastopol, lui en attente de livraison. L’article est (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 février 2015.

Quelques heures après les négociations de paix entre l’Ukraine et la Russie à Minsk, François Hollande précise ce jeudi 12 février à Bruxelles que "les conditions ne sont toujours pas réunies" pour que la France livre les Mistral commandés par Moscou. L’article est disponible sur le site du (...)