Afin de s’adapter aux exigences des réformes en cours de préparation, le ministère de la défense rationalise son organisation. Lors des restructurations des industries de défense (GIAT, DCN notamment..), celui-ci avait mis en place une structure adaptée, la Délégation interministérielle aux restructurations de défense (DIRD). Aujourd’hui, ce dispositif doit évoluer pour traiter les réformes en cours qui concernent principalement des restructurations d’unités militaires.

Dans le souci de rendre plus lisible le pilotage des restructurations au sein du ministère de la défense, et de mieux organiser la coordination interministérielle après la création du secrétariat d’Etat à l’aménagement du territoire, la délégation aux restructurations (DAR) du ministère de la défense est désormais l’organisme en charge « de la préparation et du suivi des mesures de restructurations de défense et de l’accompagnement économique et social des restructurations militaires et industrielles de défense ». Elle travaillera en lien étroit avec la DIACT (Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires).

Il est ainsi mis fin aux activités de la Délégation interministérielle aux restructurations de défense. En revanche, le réseau des délégués régionaux aux restructurations de défense (DRRIRD) est maintenu, et sera étendu. Il est placé sous la responsabilité du DAR et participera activement aux stratégies d’accompagnement économique dans les territoires, en lien avec la DIACT et les préfets compétents.

Les préfets de région ont été réunis le 29 avril dernier par le ministre de la Défense. Le point a été fait sur l’état actuel de préparation de la réforme.

Source : Ministère de la défense