Ces coupes découlent de l’objectif du gouvernement de ne pas remplacer un fonctionnaire partant àla retraite sur deux, a expliqué le ministre de la Défense. Les effectifs du secteur s’élèvent à426.000 militaires et civils.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Les Echos