Vendredi 29 février 2008, le Préfet maritime de la Méditerranée a coordonné une opération de lutte contre le
narco-trafic entraînant le rejet àla mer de près de 2 tonnes de produits stupéfiants.

Un go-fast
©28F / Marine Nationale

Dans l’après-midi du vendredi 29 février, un avion Nord 262 de la marine en mission de surveillance maritime repère un
go-fast à une centaine de nautiques (environ 200 km) au sud-est de Barcelone, dans les eaux internationales.

En liaison constante avec les autorités espagnoles, le préfet maritime de la Méditerranée met immédiatement en place
un dispositif composé de moyens navals et aériens de la Douane et de la Marine. Dans la soirée ce dispositif contraint
par son action le go-fast à rejeter la totalité de sa cargaison à la mer, estimée à près de 2 tonnes de produits
stupéfiants.

Moyens mis en oeuvre :
- vedette DF 30 de la Douane de Port-Vendres
- avions de patrouille maritime Atlantique et Nord 262 Frégate (Base d’Aéronautique Navale de Nîmes-Garons)
- hélicoptère EC135 de la Douane (Base d’aéronautique navale d’Hyères).

Source : Préfecture Maritime de la Méditerranée