Cinq pays, qui en ont assez des détournements de navires de commerce au large des côtes de Somalie, cherchent àobtenir l’autorité de conduire des opérations militaires contre les pirates Africains.

Le Royaume-Uni, le Danemark, la France, la Corée du Sud et l’Espagne vont demander à l’Organisation Maritime Internationale d’approuver une résolution autorisant le sauvetage par la force de navires attaqués par des pirates Somaliens. Ces 5 pays vont faire cette proposition à la réunion de ce mois de l’OMI à Londres.

Un responsable du ministère Sud-Coréen des affaires étrangères a indiqué que les 5 pays vont aussi expliquer à la Somalie la nécessité d’une intervention militaire et demander à son gouvernement d’autoriser une telle action dans des cas spéciaux.

La décision est similaire à ce que les Etats-Unis font. Le responsable anonyme a indiqué que des navires de guerre Américains ont attaqué des pirates Somaliens plusieurs fois sans avoir d’abord obtenu l’accord de Mogadicio.

Seoul veut aussi empêcher les pirates d’attaquer des navires Sud-Coréens et de kidnapper des équipages Sud-Coréens. Des pirates Somaliens avaient enlevé en mai 2 navires Sud-Coréens et pris en otage 4 officiers Sud-Coréens et les membres d’équipage.

Référence :

All Headline News (Etats-Unis)