La lutte contre la pêche illégale est l’une des priorités du gouvernement. Malgré un budget de 4.6 millions d’euros par an d’engagement financier de l’Etat, les saisies de poissons et de filets de pêche ne cessent d’augmenter. La marine nationale est confrontée à des pêcheurs qui sont de plus en plus nombreux.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Guyane 1ère