Lors de la rencontre de Brest de ce vendredi, le Japon et la France ont décidé de renforcer cette année leur partenariat stratégique dans le domaine maritime, avec une participation française à la surveillance des trafics illicites à destination de la Corée du Nord (avec le déploiement d’une frégate française) et des exercices conjoints entre leurs marines. Par ailleurs, Tokyo ambitionne de son côté de faire venir au Japon le porte-avions Charles-de-Gaulle, qui doit bientôt prendre la mer en direction de Singapour.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France