« Cette année encore, en opérations, sous le feu ennemi ou par accident, des militaires ont perdu la vie. Leur sacrifice a un sens, celui de l’engagement d’hommes et de femmes prêts à tout pour leur pays et leurs compatriotes. En ce 31 décembre, c’est pour leur rendre hommage et saluer leurs frères d’armes que je me rends en Jordanie, sur la base aérienne projetée d’où décollent nos avions de chasse qui frappent Daech. Contre le terrorisme, contre toutes les menaces, pour la France, nos armées sont en première ligne.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Parisien