Dans la pénombre du «  central opération  » (CO) de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, une équipe d’une quinzaine de marins travaillent ensemble pour faire parler les radars, les sonars, les télescopes infrarouges et les intercepteurs radio et radar. Ils cherchent à tirer le meilleur de leurs équipements pour savoir tout ce qu’il se passe autour de la frégate et fournir, au commandant, les informations les plus précises possibles sur l’environnement opérationnel du bateau.

Retrouvez l’article sur le site.

Référence :

Marine Nationale