Le processus de parrainage du SNLE (sous-marin nucléaire lanceur d’engin) Le Terrible, né en 2017 entre la Marine nationale et le conseil départemental, fait route vers le cap final. En fait, un protocole statutaire prévoit que l’accord du chef d’état-major de la Marine, soit paraphé par les Villes marraines, association créée en 1986 dans un but de neutralité entre la Défense et les collectivités territoriales.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

La Nouvelle République