Passage de navires de guerre en mer de Chine, exercice aérien en Asie du Sud-Est... : la France joue la carte de la diplomatie militaire dans la région indo-Pacifique, pour y préserver ses intérêts et contribuer à contrer les velléités territoriales de Pékin. Un bâtiment de projection (BPC) français, le Dixmude, escorté d’une frégate, a croisé fin mai en mer de Chine méridionale, revendiquée en quasi-totalité par Pékin en dépit d’un arbitrage international de 2016 qui lui a donné tort.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

L’Orient - Le jour (Liban)