Le programme de la frégate Louise-Marie pour 2018 est chargé, avec la participation à trois exercices exigeants au sein d’une force permanente de l’Otan, mais il est nécessaire pour maintenir les compétences de l’équipage dans le haut du spectre des opérations militaires, a affirmé jeudi le "patron" de la Marine, l’amiral de division Wim Robberecht, lors d’une visite à bord de ce bâtiment en mer de Norvège.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Vif (Belgique)