Sous l’égide de l’Otan, une équipe a développé le premier standard international pour les communications sous-marines par ondes acoustiques. Une avancée qui devrait faire progresser l’exploration robotisée et favoriser le déploiement d’un « Internet sous-marin ».

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Futura-Sciences