Petit sous-marin jaune filoguidé, le poisson autopropulsé (PAP) est utilisé pour identifier les échos suspects détectés au sonar. S’il s’agit de mines, l’appareil peut déposer des explosifs pour les neutraliser. Un de nos journalistes, embarqué à bord du chasseur de mines tripartite L’Aigle, a pu piloter un PAP depuis le central opérations du bâtiment. Parés à plonger.

Retrouvez l’article sur le site.

Référence :

Marine Nationale