Une importante opération de surveillance et de contrôle des pêches a été menée dans la zone économique exclusive de Polynésie française. Elle visait à s’assurer de l’absence de navires de pêche étrangers dans la ZEE et à les contrôler le cas échéant. Cette opération a été coordonnée par le centre maritime commun de Polynésie française, en coopération avec la Nouvelle-Zélande, l’Australie et les îles Cook.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

La Dépêche de Tahiti