Le porte-avions Charles de Gaulle à l’arrêt pour 18 mois. Au programme : maintenance du navire et travaux de modernisation à mi-vie. Les coeurs nucléaires vont être changés et le Charles de Gaulle va passer au tout Rafale pour un coût estimé à 1,3 milliard d’euros.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

L’usine nouvelle