Les états-majors des groupes aéronavals du porte-avions américain Dwight D. Eisenhower et du Charles de Gaulle se sont rencontrés le 6 décembre en Méditerranée orientale.

Rencontre entre le contre-amiral James Malloy et le contre-amiral Olivier Lebas

Le contre-amiral Jim Malloy, commandant du Carrier Strike Group (CSG) 10, a rejoint le porte-avions Charles de Gaulle afin de rencontre le contre-amiral Olivier Lebas, commandant la “Task Force 473” (le groupe aéronaval français), afin de discuter des actions de la coalition pour contrer Daesh et de l’importance d’agir ensemble pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région.

Le porte-avions Charles de Gaulle et l’USS Dwight D. Eisenhower

La rencontre a eu lieu alors que le Charles de Gaulle naviguait aux côtés de l’Eisenhower et effectuait des opérations de vol dans le cadre de l’opération “Inherent Resolve”.

« Cette lutte contre le terrorisme, le combat contre Daesh, est une question internationale, » a déclaré l’amiral Lebas. « Il est nécessaire que tous les nations combattent ensemble. Par conséquent, la proximité et la coopération entre les porte-avions américain et français est une illustration parfaire de ce travail collectif contre Daesh. »

Les États-Unis et la France ont bâti la plus ancienne alliance entre nations américaines et européennes. Ces 200 années de confiance ont permis à l’Eisenhower de succéder au Charles de Gaulle alors que celui-ci se prépare pour une période de maintenance prolongée. La coordination entre les 2 groupes aéronavals va permettre de mener des opérations à 2 porte-avions en Méditerranée durant la phase de transition.

Rencontre entre le contre-amiral James Malloy et le contre-amiral Olivier Lebas

« Le haut niveau d’interopérabilité et de confiance entre la France et les États-Unis permet une transition en douceur entre les 2 groupes aéronavals dans notre combat contre Daesh, » a souligné l’amiral Malloy. « Cette relation va continuer de renforcer notre lutte contre le terrorisme en coopérant pour maintenir une présence durable pouvant frapper depuis la mer. »

Référence :

US Navy