Après la grogne, mardi matin, des pêcheurs de Saint-Elme dont l’activité est pénalisée durant trois jours en raison d’une opération de déminage aux Sablettes, la préfecture maritime concède que l’arrêté qui interdit la navigation dans le périmètre des pétardages, a été publié tardivement (la veille de l’opération). Et a pu causer du tort à l’activité des pêcheurs. Cela étant, « nous n’empêchons personne de travailler en dehors des périmètres imposés lors des opérations », indique le porte-parole de la préfecture maritime.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Var Matin