Un petit contingent de la marine du Myanmar a commencé une formation sous-marine au Pakistan, une décision qui suggère que le Myanmar a finalement pris des mesures concrètes pour le développement d’une capacité sous-marine.

Près de 20 marins (officiers ou non) sont arrivés à Karachi fin avril, début mai, pour commencer une formation de base et de familiarisation avec la marine pakistanaise, selon des sources diplomatiques. Il est probable que le contingent soit installé au Submarine Training Centre sur la base PNS Bahadur, une installation de Karachi qui permet une formation sur simulateur à la plongée, la propulsion, et l’écoute et l’analyse d’enregistrements sonar.

La force sous-marine pakistanaise s’appuie sur des sous-marins français depuis sa création dans les années 60. Elle dispose actuellement de 2 sous-marins désuets de la classe Hashmat (Agosta-70) et 3 modernes de la classe Khalid (Agosta-90B).

Référence :

Janes