La marine du Brésil a fait de grands progrès dans la construction de nouveaux sous-marins conventionnels (S-BR1), qui sera construit. Aujourd’hui, 14 mai 2013, les sections avant (S3 et S4) du premier sous-marin de la classe Scorpène ont été embarquées sur le navire marchand “Tracer”, à Cherbourg. Elles sont déjà en route vers Itaguaí, où elles seront assemblées.

La construction de ce sous-marin fait partie du programme de développement de sous-marins (PROSUB), qui prévoit la construction de cinq sous-marins, quatre d’entre eux à propulsion classique et un à propulsion nucléaire.

Depuis mai 2010, lorsque la construction de la partie avant avait commencé, environ 365 personnes — des fonctionnaires, des ingénieurs, des techniciens et des spécialistes de Nuclebrás Equipamentos Pesados s.a. (NUCLEP) et de constructions navales Itaguaí (ICN) — ont été formés pour être des multiplicateurs de connaissances à ceux qui vont travailler à la construction des sous-marins au Brésil.

Progrès en technologie et investir dans le savoir, la marine du Brésil travaille à concrétiser le rêve de la conception et la construction, au Brésil, de son sous-marin à propulsion nucléaire.

Référence :

Marinha do Brasil (Brésil)