C’est une surprise de taille que la marine américaine a réservée aux Marseillais en annonçant à la dernière minute l’escale dans la cité phocéenne de l’un de ses onze porte-avions géants ; en l’occurrence l’USS Dwight D. Eisenhower. Solidement tenu en laisse par quatre remorqueurs et encadré par trois vedettes de la gendarmerie maritime, le bâtiment dont la dernière visite à Marseille remonte au mois de mars 2009, a accosté à 10 heures, hier, au poste 163 du môle Léon-Gourret.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

La Provence