Le marché mondial des sous-marins classiques devrait croitre à un rythme d’environ 1,8% d’ici 2022.

Frost and Sullivan, un bureau d’analyses britannique, souligne que la demande concerne en particulier les sous-marins équipés de systèmes de propulsion anaérobie.

« L’environnement des opérations navales a changé de manière significative. Les opérations navales se sont déplacées de la haute mer, l’océan sans limite, aux eaux côtières et peu profondes, » explique Dominik Kimla, un analyste de Frost and Sullivan. « L’importance des sous-marins classiques — plus petits et silencieux que les les sous-marins nucléaires, plus grands — s’est accrue de façon significative. »

La région Asie-Pacifique et l’Europe semblent être les principales zones de croissance pour les sous-marins classiques, explique-t-il. Le marché de la zone Asie-Pacifique devrait croitre de 2,1% et représenter 47,2% de la demande mondiale.

L’Europe, qui détient 22,4% des parts de marché, devrait croitre de 1,5%. L’Allemagne, l’Italie, la Turquie et l’Espagne ont des projets importants de sous-marins classiques.

« Les marines envisagent de plus en plus de se doter de sous-marins classiques modernes, en raison de ses capacités multiples et de son potentiel semi-stratégique, » écrit Kimla. « Par conséquent, les sous-marins classiques modernes présentent des opportunités significatives, tant par la vente de sous-marins neufs que par l’ajout de propulsion anaérobie à des sous-marins existants. »

Référence :

United Press International (Etats-Unis)