Le 1er sous-marin à propulsion nucléaire soviétique, le K-3 Leninsky Komsomol, se trouve au chantier naval de réparation Nerpa. Aucun démantèlement du sous-marin n’est en cours. Au contraire, le personnel du chantier concentre ses efforts sur la préservation du sous-marin comme un monument, indique le service de presse du chantier.

« Le K-3 Leninsky Komsomol, le premier sous-marin à propulsion nucléaire construit par l’Union Soviétique, ne sera pas démantelé. Cette décision a été prise l’an dernier par le ministère de la défense et signifiée au chantier Nerpa, où le sous-marin se trouve depuis 2005 », explique le communiqué.

Depuis 7 ans, le personnel du chantier lutte pour la préservation du sous-marin. Des courriers ont été envoyés au ministère, au gouvernement, au parlement, au président, demandant chaque année que le sous-marin, dont la valeur historique est bien plus importante que les fonds nécessaires, soit préservé.

Pour préserver le K-3, le chantier a besoin de 50 millions de roubles pour sa conservation en l’état, et de 500 millions pour sa transformation en mémorial. Le ministère n’a pour l’instant pas financé ce projet.

Le manque de place au chantier Nerpa, limite les capacités de production. L’endroit où se trouve le K-3 doit être utilisé dans un an pour une unité de démantèlement. Ce projet international court un risque d’échec car, il faudrait 6 mois pour transformer le K-3, même si les fonds étaient immédiatement disponibles.

Référence :

RusNavy (Russie)