Le chantier naval espagnol Navantia participera à l’appel d’offres pour un contrat de construction de 4 porte-avions en Inde. Le contrat pourrait s’élever à quelques -2 milliards €.

Des sources internes de la compagnie ont confirmé que la Navantia participerait à l’appel d’offres, mais qu’il s’agit d’une « action commerciale que n’est toujours pas mure. »

L’Inde a retenu pour cet appel d’offres un groupe réduit d’entreprises navales européennes. La phase de remise des propositions de chaque entreprise a déjà commencé. Au 2è semestre, l’Inde définira le budget final, ainsi que les critères techniques et opérationnels des bâtiments qu’elle veut acheter.

L’appel d’offres prévoit une construction en Inde, avec un associé local. Le gagnant de l’appel d’offres se chargera de la direction du projet, la conception, le transfert de technologies, l’assistance technique et l’entretien.

La marine indienne doit décider d’ici la fin de l’année, si elle retient un bâtiment mixte à capacités aériennes et amphibies, comme le Juan Carlos I espagnol, ou un similaire sans capacité aérienne.

Pour Navantia, qui participe déjà à la construction de sous-marins en Inde, remporter ce marché signifie du travail pour plusieurs années.

Référence :

Info Defensa (Espagne)