Ce mardi, à la suite de la décision prise le 23 mars par le Conseil de l’Union Européenne d’autoriser la force navale à intervenir contre les pirates sur la côte, les forces européennes ont mené une opération visant à détruire du matériel de piraterie sur la côte somalienne.

L’opération a été conduite dans le cadre de la Résolution 1851 du Conseil de sécurité et avait le soutien total du gouvernement provisoire de Somalie. L’action précise, concentrée et proportionnée a été menée depuis les airs. Tous les moyens sont retournés en sécurité sur les bâtiments européens. Même si l’évaluation des résultats est en cours, la surveillance de la zone pendant l’opération indique qu’aucun somalien n’a été blessé à terre à la suite de cette opération.

Le contre-amiral Duncan Potts, commandant de l’opération, a déclaré que « Nous pensons que cette action de la force européenne va augmenter la pression et perturber les tentatives des pirates pour prendre la mer pour attaquer les navires de commerce. La population locale et les pêcheurs — dont beaucoup ont souffert de la piraterie —, peuvent être rassurés que nous visions les pirates connus et que cela restera le cas à l’avenir. »

A aucun moment, les forces européennes n’ont posé le pied à terre.

Référence :

Etat-major Atalante