La transformation du porte-avions britannique HMS Prince of Wales, pour lui permettre d’accueillir la version "porte-avions" du chasseur F-35 Joint Strike Fighter, pourrait couter jusqu’à 1,8 milliard £ (2,16 milliards €).

Le projet initial prévoyait que les 2 porte-avions britanniques de la classe Queen Elizabeth puissent embarquer le chasseur F-35B, la version à décollage court et appontage vertical.

En 2010, lors de la Revue Stratégique de Défense, le gouvernement britannique a décidé d’acheter la version F-35C pour “porte-avions”, en raison de son rayon d’action plus important et de sa plus grande capacité d’emport.

Pour mettre en œuvre le F-35C, les porte-avions doivent être équipés de catapultes et de brins d’arrêt. Un article du Daily Telegraph indique que le cout de transformation d’un seul porte-avions pourrait atteindre 1,8 milliard £.

Une étude de faisabilité est actuellement en cours pour déterminer le cout définitif. Son résultat devrait être connu d’ici la fin de l’année. Ce cout élevé pourrait contraindre le ministère de la défense a revenir sur sa décision et choisir à nouveau le F-35B.

Référence :

Defense Management (Grande-Bretagne)