Arrivés samedi à Tartous, en Syrie, les deux bâtiments de la marine iranienne, le destroyer « Naghdi » et le ravitailleur « Kharg », l’ont déjà quitté. L’Iran affirmait que leur mission consistait à prouver que le soutien de Téhéran à Bachar Al-Assad est infaillible. Mais ce mardi matin, plusieurs sources affirment que les deux navires ont déjà emprunté le Canal de Suez, passant de la Méditerranée vers la Mer Rouge.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

MediArabe