La marine du Brésil a récemment testé un système de combat intégré fourni par Lockheed Martin à bord du Tapajo, un sous-marin U-209. Il s’agissait de la première utilisation du système de combat par le Brésil, et cela démontre sa compatibilité avec les marines internationales alliées.

Le système de combat intégré du Tapajo a détecté, pisté et lancé des torpilles Mark 48 Mod 6AT sur des cibles pendant des essais à la mer et l’acceptation du système de combat.

« Cet essai démontre la capacité de Lockheed Martin à intégrer des systèmes de combat à bord de sous-marins étrangers, avec les dernières technologies disponibles, » a déclaré Lisa Callahan, vice-présidente des Systèmes Sous-marins. « Cela représente un partenariat de 3 ans avec les marines américaine et brésilienne. Cela garantit que la flotte pourra continuer à patrouiller de larges zones océaniques, le long de l’une des plus longues côtes au monde. »

Lockheed Martin avait obtenu en 2008 un contrat pour moderniser les systèmes de combat des sous-marins brésiliens : 4 de la classe Tupi et un de la classe Tikuna. Le premier système opérationnel à bord du Tapajo, les efforts se concentrent maintenant sur la modernisation des 3 sous-marins Tupi restants et du Tikuna.

Ces systèmes modernisés donnent à la marine brésilienne des améliorations tangibles dans la performance globale des sous-marins, et améliorent fortement leurs capacités de combat. Dans le même temps, le nouveau système intégré améliore aussi l’interopérabilité entre les marines brésilienne, américaine et d’autres forces alliées.

Référence :

Sac Bee (Etats-Unis)