Des responsables turcs ont démenti les allégations sud-coréennes, selon lesquelles le chantier naval sud-coréen Korean Daewoo Shipbuilding and Marine aurait remporté un contrat de vente de sous-marins à la marine indonésienne, face à une proposition commune truco-allemande.

« Nous sommes en contact en permanence avec les autorités indonésiennes. Avec l’Allemagne, nous allons bientôt déposer une offre finale, aux conditions très avantageuses. L’Indonésie attend cette offre, » a indiqué récemment un responsable turc.

« De plus, la compagnie allemande Howaldtswerke-Deutsche Werft [HDW] est notre partenaire pour cette proposition. Il s’agit du constructeur des sous-marins U-209 que l’Indonésie veut acheter. Nous ne savons pas comment les sud-coréens pourraient surmonter ce problème de licence, parce que HDW travaille avec nous, » a indiqué le responsable. « En ce qui nous concerne, la compétition continue. »

Daewoo Shipbuilding & Engineering avait récemment annoncé qu’il allait signer un contrat de 1,1 milliard $ avec le gouvernement indonésien, d’ici le mois de novembre, pour vendre 3 sous-marins.

Référence :

Hurriyet Daily News (Turquie)