Faux, archi-faux, c’est ainsi que des sources proches du dossier en France qualifient les déclarations de l’hebdomadaire allemand Spiegel sur la vente de navire militaires à la Grèce. Non, la France ne va pas « donner » des frégates à la Grèce, comme l’écrit l’hebdomadaire dans son édition cette semaine. Les informations données par le journal sont d’ailleurs inexactes. L’appel d’offres lancé par le gouvernement grec portait sur six frégates FREMM multimission, et non « deux à quatre » comme l’écrit le journal. Par ailleurs, si l’appel d’offres a bien été remporté par la France, le contrat n’a jamais été signé en raison de la crise financière.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Le Figaro