Taïwan étudie la faisabilité de construire lui-même des sous-marins classiques, après que les Etats-Unis aient bloqué pendant de nombreuses années sa demande d’achat, rapporte lundi un quotidien local.

L’United Daily News cite des sources militaires anonymes, selon qui une étude sur la construction de sous-marins a été lancée, et que la marine taïwanaise à acquérir le savoir-faire auprès de constructeurs étrangers.

Voici un extrait de cet article :

La marine taïwanaise a chargé un constructeur naval local de contacter un pays pouvant construire des sous-marins pour conclure un partenariat pour la construction de sous-marins classiques.

Après des années de négociations, la marine a reçu une première réponse positive. Mais des sources militaires reconnaissent que des efforts énormes sont encore nécessaires pour parvenir à l’objectif, parce que la construction de sous-marins nécessite une expertise technologique avancée.

Au cours des derniers mois, les sources indiquent que le Naval Shipbuilding Development Center a étudié les plans des 2 sous-marins de la classe Hai Lung (des sous-marins néerlandais de la classe Zwaardvis) qui ont été mis en service en 1987 et 1988.

De plus, les autorités navales se préparent à envoyer des officiers à l’étranger pour étudier les techniques de construction ou pour négocier un transfert de technologies, en particulier pour la fabrication de la coque épaisse, la partie la plus difficile dans la construction d’un sous-marin, expliquent les sources.

Dans un premier temps, la marine pourrait commencer par construire de petits sous-marins, de quelques centaines de tonnes de déplacement.

Référence :

Focus Taiwan