Le ministre sud-coréen de la défense, Kim Kwan-jin, se rendra en Indonésie le mois prochain pour conclure un accord d’un milliard de $, qui serait la première exportation de sous-marins par la Corée du Sud.

Si l’accord est conclu, Daewoo Shipbuilding and Marine, qui sera probablement comme fournisseur préféré par le gouvernement indonésien, signera un protocole d’accord pour vendre 3 sous-marins de 1.400 t à l’Indonésie, ont indiqué des responsables du ministère.

Kim sera accompagné par 9 compagnies sud-coréennes de défense, dont Daewoo, du 7 au 9 septembre. Il aura des entretiens avec son homologue indonésien, Purnomo Yusgiantoro, sur le projet de modernisation de la flotte indonésienne.

Le projet d’achat de sous-marins, d’un montant de 1,08 milliard $, considéré comme une mine d’or par les entreprises de défense, a entrainé une lutte féroce dans laquelle Daewoo aurait battu des compagnies françaises et allemandes.

« Le sous-marin U-209, que le gouvernement indonésien veut acheter, a d’abord été développé au début des années 70. La Corée du Sud a acheté la licence pour le construire dès cette époque. La France est bien connue pour ses techniques de soudure. Le fait que la Corée l’ait emporté face à ces 2 rivaux forts, signifie que le pays va rejoindre les rangs des pays exportateurs de sous-marins. Il laisse aussi espérer la vente d’autres sous-marins à des pays d’Asie du Sud-Est, » a déclaré un responsable de l’industrie de défense.

Référence :

Korea Herald (Corée du Sud)