Un des sous-marins australiens, qui connaissent des problèmes à répétition, a subi une panne de moteur alors qu’il était en plongée au large de l’Australie Occidentale et a été contraint de faire surface.

Le sous-marin et ses 60 membres d’équipage se trouvait à l’immersion périscopique au moment de l’incident et utilisait son moteur électrique.

Un porte-parole des forces armées australiennes a confirmé que le système de propulsion du HMAS Farncomb avait connu une panne mardi vers minuit 30 et que le sous-marin avait fait surface pour rechercher les causes de la panne.

Le porte-parole a précisé que le sous-marin avait toujours la capacité de manœuvrer en utilisant son moteur de secours, qui est indépendant du moteur électrique et a été utilisé pendant l’incident.

« Dans le cas présent, le commandant a décidé de faire surface pour rechercher les causes de la panne sur le système de contrôle du moteur électrique, » a expliqué le porte-parole. « Peu après avoir fait surface, la propulsion a été rétablie. » La procédure standard prévoit de faire surface si le moteur n’est pas redémarré avant un certain temps.

« L’incident a été correctement géré par l’équipage, qui a conservé le contrôle du sous-marin pendant toute la durée de l’incident, » a-t-elle assuré.

Le HMAS Farncomb est rentré à la base sous-marine HMAS Stirling pour des réparations et il devrait reprendre la mer dès cette semaine.

Référence :

The Australian (Australie)