Pour la première fois dans l’histoire de la Royal Navy, 500 ans, une femme va commander un bâtiment de combat britannique.

Le Lieutenant Commander Sarah West, 39 ans, va prendre le commandement de la frégate HMS Portland et de son équipage de 185 marins, en majorité des hommes.

Elle devra être prête à emmener son navire au combat n’importe où dans le monde.

Des femmes avaient déjà commandé des bâtiments de la Royal Navy, mais il s’agissait de navires de faible tonnage, comme des navires de surveillance des pêches. Mais pour les amiraux, le Lt Cdr West a remporté une féroce compétition, face à des officiers masculins, pour remporter ce poste grâce à ses qualités de « leadership, confiance, courage moral, ... »

La désignation du Lt Cdr West constitue une étape historique pour la Royal Navy, qui a été fondée sous le règne de Henry VIII. Ce n’est qu’en 1990 que la Royal Navy a autorisé les femmes à embarquer sur ses bâtiments. Il y a désormais 620 officiers féminins. Les femmes représentent en moyenne 10% d’un équipage.

Le Lt Cdr West a déjà commandé 4 chasseurs de mines. Elle aura sa propre cabine et son serveur sur le HMS Portland. Elle dinera seule, à moins d’inviter d’autres officiers.

Un porte-parole de la Royal Navy a déclaré : « Nous pouvons confirmer la nomination du Lt Cdr Sarah West, qui sera promue Commander en janvier prochain, comme commandant du HMS Portland. Elle prendra ses fonctions en avril 2012. »

« La Royal Navy a pour politique d’assurer une égalité de chance pour tous ses officiers afin qu’ils ou elles puissent suivre une carrière pleine de défis, d’accomplissements et de récompenses. »

Référence :

The Sun (Grande-Bretagne)