Le ministre australien de la défense, Stephen Smith, se rend aux Etats-Unis pour obtenir l’aide américaine dans le projet de construction de 12 sous-marins classiques destinés à remplacer les 6 sous-marins de la classe Collins, qui connaissent de fréquents problèmes.

M. Smith arrive ce lundi à Washington, avec le secrétaire du ministère, Ian Watt, et le nouveau chef de la Force de Défense, le général David Hurley, pour leur première rencontre face à face avec le nouveau Secrétaire américain à la défense, Leon Panetta, et d’autres responsables.

Alors que l’US Navy ne dispose que de sous-marins nucléaires et que certains spécialistes suggèrent que l’Australie devrait acheter ou louer des sous-marins nucléaires aux Américains, M. Smith avait déclaré vendredi que les sous-marins nucléaires n’étaient pas une option pour l’Australie.

La seule réponse pour l’Australie est une flotte de sous-marins classiques construits en Australie du Sud, a-t-il déclaré.

Après les premiers problèmes rencontrés avec les sous-marins de la classe Collins, il y a 10 ans, les Etats-Unis avaient fourni un système de combat et les dernières technologies pour améliorer le système de propulsion des sous-marins et les rendre moins bruyants.

Le projet de construire 12 sous-marins classiques à long rayon d’action, pour un cout estimé à 36 milliards $, serait le plus important projet jamais lancé en Australie.

Référence :

The Australian (Australie)