Pour la première fois en une génération, l’Australie n’a aujourd’hui plus aucun sous-marin disponible pour défendre le pays.

La totalité de la flotte de sous-marins australiens, composée de 6 sous-marins de la classe Collins, est incapable de prendre la mer, même si la marine australienne prétend que 2 d’entre eux restent officiellement “opérationnels”.

La situation est si grave que la marine aurait retardé une période programmée d’entretien majeur sur le sous-marin le plus opérationnel, le HMAS Waller, dans l’espoir qu’au moins un sous-marin soit disponible dans les prochaines semaines.

Ne pas avoir un seul sous-marin opérationnel est un embarras pour la marine, dont les tentatives d’améliorer les performances de sa flotte sous-marine ont été bloquées par des pannes, des accidents et le manque grandissant de fiabilité des sous-marins vieillissants.

La marine prétend que 2 de ses sous-marins, le HMAS Waller et le HMAS Dechaineux, sont disponibles. Mais des connaisseurs indiquent que, en réalité, aucun des 2 ne pourrait prendre la mer aujourd’hui si c’était nécessaire, parce que tous les 2 subissent des inspections approfondies suite à des problèmes mécaniques.

Le HMAS Dechaineux est en cale sèche à Perth pour une inspection complète de son moteur principal après être difficilement revenu de Singapour, où des pannes avaient été découvertes sur son système propulsif.

Il semble que le Dechaineux ne pourra pas reprendre la mer avant au moins plusieurs semaines.

Le HMAS Waller est lui aussi en cale sèche à Perth après que les ingénieurs aient découvert des signes des mêmes problèmes qui avaient contraint le Dechaineux à se retirer le mois dernier d’un exercice multinational en mer de Chine du Sud.

Il semble que le HMAS Waller ne pourra pas reprendre la mer avant la semaine prochaine.

Les 4 autres sous-marins sont indisponibles. Le HMAS Farncomb est en cale sèche près de Perth pour le remplacement de son système de propulsion de secours qui est en panne.

Le HMAS Collins subit un entretien programmé qui doit se terminer d’ici la fin du mois, pendant que le HMAS Sheean et le HMAS Rankin sont tous les 2 en période d’entretien à long terme à Adelaide.

Les projets de la marine destinés à améliorer la disponibilité de la flotte sont mis en échec par la découverte de pannes inattendues, en particulier au niveau du système propulsif, puisque les sous-marins commencent à prendre de l’âge.

Il y a aussi un manque de pièces détachées.

La marine australienne est devenue de plus en plus évasive sur l’état de sa flotte sous-marine et limite ses déclarations publiques sur le sujet, citant des questions de sécurité nationale.

Le HMAS Waller devait à l’origine commencer cette semaine une période d’entretien en cale sèche d’une durée de 12 mois. Mais la marine l’a repoussé de plusieurs mois parce trop de sous-marins sont indisponibles.

L'analyse de la rédaction :

Dans un communiqué, le ministère australien de la défense indique que The Australian « n’a rien compris à la façon dont la marine australienne entretient ses sous-marins pour répondre aux exigences opérationnelles. »

Il maintient que « 2 sous-marins sont actuellement dans leur cycle opérationnel, et il est faux qu’il n’y a aucun sous-marin pouvant prendre la mer. »

Référence :

The Australian (Australie)