Les négociations sur la vente par la France de deux navires de guerre français de type Mistral à la Russie sont dans l’impasse, la partie russe insistant sur un transfert de technologies que les Français refusent, a affirmé mardi le quotidien russe des affaires Vedomosti. La fourniture de navires sans systèmes de communication et de commandement "ne convient pas à la partie russe", souligne le quotidien, citant des sources au Kremlin et au ministère russe de la Défense. "C’est pour cette raison que les négociations sont dans l’impasse et suspendues à une solution politique du problème", selon Vedomosti.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Le Figaro