Un chantier naval russe participant au démantèlement de sous-marins nucléaires, s’est vu couper l’électricité parce qu’il n’avait pas payé ses factures.

Le chantier naval Nerpa du ministère russe de la défense, implanté à Snezhnogorsk sur la péninsule de Kola, doit près de 50 millions de roubles (1,2 million €) en factures impayées à la compagnie locale d’électricité, Kolenergosbyt. Le chantier naval s’est vu couper le courant parce qu’il n’a pas respecté un accord passé avec Kolenergosbyt, qui prévoyait un remboursement pour le 6 avril.

Selon le porte-parole du chantier, cette dette est le résultat d’un manque de financement par le ministère de la défense. Il précise que c’est la première fois que le hall principal et la cale sèche ne sont plus alimentés.

Actuellement, le chantier naval répare un sous-marin classique. On ignore s’il y a aussi un sous-marin nucléaire.

Référence :

Barents Observer (Norvège)