Le HMS Daring, un destroyer qui a été mis en service en juillet dernier, a été contraint de retourner au port suite à d’importants problèmes de moteur.

Les moteurs du bâtiment sont tombés en panne, le laissant temporairement à la dérive et le forçant à faire escale au Canada pour des réparations urgentes.

Le destroyer Type 45 de la Royal Navy, qui n’est entré en service qu’en juillet dernier, a vu ses moteurs perdre de la puissance vers midi jeudi, dans l’Atlantique après avoir quitté New York.

Il a reçu l’ordre de faire demi-tour et d’aller au Canada pour être réparé.

Un porte-paroles de la Royal Navy a déclaré : « Le Daring était sur le retour des Etats-Unis lorsqu’il a connu quelques problèmes techniques. Il se dirige maintenant vers la Nouvelle-Ecosse pour être réparé. »

« Il a perdu sa propulsion pendant un moment très bref. Ca n’a duré que quelques minutes.

« Ce qui est important, c’est que la propulsion a été retrouvée rapidement. »

Le Daring doit arriver vendredi soir au chantier naval d’Halifax. Il est prévu que l’équipage effectue les réparations une fois que les pièces détachées soient arrivées.

Les réparations vont probablement retarder le retour du Daring à Portsmouth d’environ une semaine.

Le bâtiment, le premier des nouveaux destroyers Type 45, a connu un grand nombre de difficultés techniques depuis son lancement en 2006.

Référence :

Portsmouth News (Grande-Bretagne)