Le ministère bulgare de la défense a levé jeudi l’interdiction faite aux femmes d’être affectées et de naviguer sur sous-marins. Au même moment, le Parlement bulgare décidait de mettre sous cocon le seul et unique sous-marin du pays.

Le ministre de la défense, Anyu Angelov, a précisé que les femmes pourraient poser leur candidature dès le mois prochain.

Cependant, le Parlement a adopté jeudi une loi prévoyant le retrait du service actif du seul sous-marin du pays.

Cette interdiction a été remise en cause en aout dernier lorsque 2 élèves de l’Ecole Navale ont porté plainte pour discriminations.

Référence :

AFP