DCNS construit actuellement sur ses fonds propre la première corvette Gowind au chantier naval de Lorient. Sur le marché international, il est qualifié de patrouilleur océanique. Il sera armé par un équipage de la marine nationale pendant 3 ans maximum. Il devrait commencer ses essais mi 2011 et être livré à la fin de cette même année.

La décision de le construire permettra à DCNS de disposer d’un bâtiment de ce type, opérationnel et mis en œuvre dans différentes missions, à montrer aux clients intéressés. Plusieurs pays sont intéressés par des moyens nautiques d’un cout moindre pouvant accomplir des missions comme la lutte contre la piraterie, le terrorisme et le trafic de drogues, la surveillance des pêches, le sauvetage en mer, la surveillance maritime, le soutien humanitaire, la lutte contre la pollution, la sécurité maritime.

Équipements de l’Hermès  :
- une mitrailleuse de 30 mm.,
- 2 mitrailleuses de 12,7.
- 2 embarcations semi-rigides de 9 m. du Chantier Naval Ufast,
- possibilité de mettre en oeuvre des drones et un hélicoptère léger.
- Déplacement : environ 1.000 t,
- Longueur 90 m,
- Equipage : 30 officiers et marins,
- Passagers : 30.
- Propulsion : 2 moteurs diesel DZC de 2,7MW de ABC (Anglo Belgian Corporation).

Il sera aussi équipé de :
- système de contre-mesures électroniques Thales Airborne Systems Vigile LW (LightWeight),
- système optronique Thales Optronique AGILE (Airborne Gyro-Stabilised Infrared Light Equipment),
- système de navigation inertielle Sagem Sigma 40,
- système de communication FICS (Fully Integrated Communication System) de Thales Communications,
- radar de surveillance Terma Scanter,
- dispositif de cartographie électronique ECDIS (Electronic Chart Display and Information System),
- système de détection et de contrôle Sagem EOMS NG (Electro-Optical Multifunction System).

Pour l’exportation, il pourra être équipé d’un canon de 76 mm. Oto Melara Super Rapid, du système de combat DCNS SETIS, d’un sonar remorqué basse fréquence Thales Underwater Systems CAPTAS (Combined Active Passive Towed Array Sonar) Nano UMS 4320 et d’un radar de surveillance Thales Air Systems Seawatcher 10, basé sur le FAR2157 de Furuno Electric.

Un des pays potentiellement intéressé par le Gowind de DCNS est le Brésil, où il est proposé dans le cadre du programme NaPaOc (Navio Patrulha Oceânico). La marine brésilienne souhaite faire construire localement une première série de 5 bâtiments de près de 1.500 t.

Référence :

Defensa (Espagne)