Un projet radical a été présenté par un groupe de sous-mariniers australiens de haut rang. Il prévoit de désarmer immédiatement 2 sous-marins de la classe Collins et d’acheter rapidement 4 sous-marins construits en Europe.

La proposition, qui a été envoyée au gouvernement et à l’opposition, reflète l’inquiétude croissante de certains anciens officiers de haut-rang, pour qui le projet du gouvernement de construire 12 sous-marins classiques, les plus sophistiqués au monde, est irréaliste.

La proposition intervient alors que le ministère des finances a insisté la semaine dernière pour que le gouvernement achète plus de matériel sur étagère.

Les anciens sous-mariniers expliquent que l’Australie ne peut se permettre d’attendre jusqu’en 2025 pour ces nouveaux sous-marins. Elle doit prendre des mesures urgentes pour acheter des sous-marins sur étagère en Europe pour remplacer progressivement la flotte des Collins.

"L’Australie devrait acheter rapidement 4 sous-marins sur étagère, construits localement, pour répondre au problème de disponibilité des sous-marins de la classe Collins et à l’écart de capacité grandissant entre ceux-ci et les sous-marins modernes qui prolifèrent dans la région," a déclaré Rex Patrick, un ancien sous-marinier qui assiste la marine pour la formation des sous-mariniers et qui a rédigé la proposition.

"Le programme des sous-marins Collins est indubitablement un échec complet. 2 des sous-marins devraient être désarmés immédiatement (le HMAS Rankin et le HMAS Collins) — ils ne sont de toutes façons pas opérationnels, ils n’ont pas d’équipage et les entretenir coute de plus en plus cher pour le budget de la marine."

Pour M. Patrick, il serait plus économique et plus facile pour l’Australie d’acheter sur étagère des sous-marins éprouvés en Europe, comme le U-214 allemand ou le Scorpène français, plutôt que d’essayer de construire seul une nouvelle génération de sous-marins uniques, comme elle l’avait déjà fait pour les Collins.

Il explique qu’un sous-marin sur étagère répondrait aux besoins stratégiques de l’Australie pour une fraction du cout de construction d’une nouvelle classe de sous-marins australiens.

Selon son projet, le premier exemplaire serait opérationnel d’ici 5 ans et les 3 autres d’ici 8 ans.

Cette première série serait ensuite rejointe par 2 autres de 4 sous-marins similaires, mais peut-être modifiés.

Référence :

The Australian (Australie)