L’Albanie va vendre à des démolisseurs 2 des 4 sous-marins qu’elle a conservé après sa rupture avec l’Union Soviétique en 1961. L’objectif est de les empêcher de couler, a déclaré jeudi un porte-parole.

Dans les années 50, Moscou avait installé une base sous-marine en Albanie, basant 12 sous-marins près de Vlore, où les mers Adriatique et Ionienne se rejoignent.

Après que le dictateur staliniste Enver Hoxha ait estimé que l’Union Soviétique s’était éloignée des véritables idéaux du communisme, les 2 pays avaient rompu toute relation.

L’Albanie avait conservé 4 sous-marins de la classe Whiskey, ce que le régime avait qualifié de victoire d’une petite nation sur le prédateur révisionniste, après une confrontation avec la marine soviétique.

"Nous craignons qu’ils ne puissent s’enfoncer et couler. C’est pourquoi nous les vendons," a déclaré Mentor Beqa, porte-parole du ministère de la défense. "L’un d’entre eux a déjà coulé."

En 1997, la foule avait vandalisé les sous-marins pour voler du cuivre pendant la période d’anarchie qui avait été provoqué par l’effondrement d’une fraude pyramidale.

Les sous-marins sont rouillés et ne fonctionnent plus, a ajouté Beqa. "Nous envisageons d’en conserver un pour un musée," a-t-il expliqué.

Les sous-marins, construits en 1956, déplacent chacun près de 1.200 t, moins ce qui a été volé en 1997.

"C’était des sous-marins relativement modernes à l’époque. Ils ont navigué dans tout le théâtre de la Méditerranée entre 1956 et 1980," a déclaré un ancien commandant de sous-marins, préférant rester anonyme. Les missions étaient secrètes, a-t-il ajouté.

La décision de les démanteler coïncide avec l’arrivée du premier sous-marin d’un pays de l’OTAN en Albanie, elle-même devenu membre de l’OTAN l’an dernier. L’Albanie démantèle ses vieux équipements pour parvenir aux standards de l’OTAN.

Référence :

Reuters