Le chantier naval espagnol Navantia a publié les premières images du nouveau LHD (navire d’assaut amphibie) de la marine espagnole, le “Juan Carlos I”, prise alors que le bâtiment quittait le chantier naval où il a été construit pour effectuer les premiers essais à la mer. Le bâtiment a été lancé en mars 2008.

Le BPE Juan Carlos Ier
© Navantia

Déplaçant 18.000 t, il s’agit du plus gros navire construit par Navantia pour la marine espagnole, et il est presqu’identique aux 2 LHD que la compagnie construit pour la Royal Australian Navy.

Conçu et construit pour un montant de 360 millions €, le Buque de Proyeccion Estrategica (BPE : Bâtiment de projection stratégique), le Juan Carlos I est un bâtiment multi-fonctions pour mener des opérations amphibies et aériennes, de transporter des troupes de l’armée de terre et de l’aide humanitaire. Long de plus de 230 m et large de 32, il est plus gros que le porte-avions espagnol Principe de Asturias.

Doté d’un équipage de 243 officiers et marins, le Juan Carlos I a une autonomie de 9.000 nautiques. En plus de son équipage, il peut transporter 902 soldats, 46 chars Leopard, et 30 avions et hélicoptères, dont 8 peuvent décoller ou apponter en même temps. Son radier peut accueillir des engins de débarquement et d’autres embarcations.

La marine espagnole prévoit d’utiliser le Juan Carlos I pour remplacer ses navires de débarquement Hernan Cortes et Pizarro, améliorant par là ses capacités amphibies et, dans le même temps, fournissant une alternative pour remplacer le porte-avions Principe de Asturias pendant ses périodes d’entretien.

L'analyse de la rédaction :

Le BPE Juan Carlos I est un concurrent direct du BPC type Mistral de DCNS.

Référence :

Defence Aerospace (France)