Les recherches pour localiser le second pilote du Rafale de la Marine qui s’est
abîmé en mer jeudi 24 septembre se poursuivent en Méditerranée.

Deux hélicoptères Dauphin de la Marine nationale, un hélicoptère Ecureuil de la
Gendarmerie nationale, un hélicoptère de la Sécurité civile et un Atlantique 2
survolent la zone.

Dans le cadre de la coopération franco-espagnole relative à la recherche et au
sauvetage en Méditerranée, un Casa 212 de l’armée de l’air espagnole participe
aux recherches depuis le début de l’après-midi.

Dès cet après-midi, le bâtiment de soutien et d’assistance Ailette vient renforcer
le dispositif maritime de recherche. Equipé des moyens humains et matériels de la
Cellule de plongée humaine et d’intervention sous la mer (CEPHISMER), il va
essayer de localiser les deux aéronefs. Ces moyens sont principalement constitués
d’un système de localisation acoustique et d’un robot sous-marin.

Source : Marine Nationale