La Russie ne peut pas affecté la production du missile balistique Bulava à un autre constructeur parce qu’il n’y a dans tout le pays qu’une seule usine pouvant fabriquer des missiles balistiques à carburant solide, ont expliqué des experts russes.

Le chef de l’état-major général russe, le général Nikolai Makarov, a déclaré mercredi que la production du missile Bulava avait été déplacée vers une autre usine à cause de problèmes dans le cycle de production. Il n’en a pas précisé le nom.

Selon le journal russe Nezavisimaya Gazeta, l’annonce de Makarov a pris les experts militaires et industriels russes par surprise parce qu’une seule usine en Russie — Votkinsky Zavod dans l’Oural — fabrique des missiles balistiques à carburant solide pour les forces armées russes, comme le Topol-M, l’Iskander-M, et le Bulava-30.

"Apparemment, les journaux ont mal interprété ce que le général Makarov a dit parce qu’il n’y a aucun endroit pour transférer la production du Bulava depuis l’usine Votkinsky," a déclaré l’ancien chef d’état-major des forces de missiles stratégiques russes, le colonel-général Viktor Yesin.

"D’un autre côté, il est possible de changer de constructeurs de certains composants défectueux fournis à l’usine. Là, il y a certaines possibilités, mais le choix est toujours limité," a ajouté Yesin.

Référence :

RIA Novosti (Russie)