La Corée du Sud a développé un missile guidé qui est lancé en l’air avant de libérer une torpille qui attaque un sous-marin en plongée, a annoncé lundi l’Agence sud-coréenne pour le développement dans la défense.

Le "Korean Anti-Submarine Missile" (KASM) sera installé à partir de l’année prochaine sur les destroyers les plus modernes du pays, a expliqué l’agence, qui dépend du ministère sud-coréen de la défense.

Le missile peut parcourir plus de 20 km en l’air et transporte une torpille légère surnommée “Red Shark”. Il a fallu 9 ans à l’angence pour développer le système de missile.

Des responsables de l’agence ont précisé que la Corée du Sud était le second pays au monde à développer un système de missile anti-sous-marin.

"Le missile peut toucher une cible sous-marine après avoir échappé à toute détection par l’ennemi. Cela va fortement contribuer à renforcer nos capacités militaires,’’ a expliqué un responsable de l’agence.

L'analyse de la rédaction :

Ce "missile" ressemble au système Malafon, développé par l’ECAN Saint-Tropez et le groupe Latécoère dans les années 50 et 60. Le Malafon a été retiré du service en 1997 parce que l’hélicoptère ASM est considéré comme supérieur, notamment en terme de portée.

Référence :

Korea Times (Corée du Sud)