Un groupe de bâtiments vient de terminer le 12 mai une série d’exercices intenses de lutte anti-sous-marine (CASEX : combined anti-submarine warfare exercise) pour lancer officiellement l’exercice Joint Warrior, un exercice international se déroulant au large du Royaume-Uni.

Le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis a participé, avec d’autres bâtiments alliés : l’USS Porter, l’USNS Kanawha, le HMS Lancaster et le HMS Argyll, aux exercices de lutte anti-sous-marine, au rythme rapide, afin de renforcer la cohésion des unités et les opérations conjointes pendant l’exercice.

Chaque navire a joué un rôle important en simulant et surmontant des menaces sous-marines réalistes. En tant que bâtiment précieux, le Kanawha a traversé les eaux côtières accompagné par son escorte, le Porter. Le Rubis patrouillait en plongée et a joué son rôle d’ennemi hostile.

Alors que le Porter, le Lancaster et l’Argyll utilisaient tous des techniques de recherche au sonar actif, le sous-marin a été localisé et poursuivi très rapidement. Pendant que le Porter naviguait aux côtés du Kanawha pendant un ravitaillement à la mer, les frégates britanniques ont repoussé le sous-marin ennemi et l’ont poursuivi.

Les navires alliés, aidés par un avion Orion P-3 et un hélicoptère ASM, ont effectué 24 heures de CASEX, juste avant de commencer Joint Warrior. Le Porter a utilisé son sonar rapide SQQ-89 et ses systèmes de contrôle de tir pour définir précisément la position du sous-marin tout au long de l’exercice.

Dans une situation réelle, le sous-marin aurait été attaqué férocement soit avec des torpilles ou avec des roquettes ASROC à lancement vertical.

L’exercice Joint Warrior est une évolution de 2 semaines à laquelle participent des bâtiments américains, français, britanniques et de plusieurs autres nations alliées. Même si tous les aspects de la guerre navale seront parcourus pendant Joint Warrior, l’exercice sera principalement axé sur l’entraînement à la guerre irrégulière dans des zones de combat non-traditionnelles comme la lutte contre la piraterie ou la sécurité du théâtre.

Référence :

US Navy