Navantia a proposé sa candidature à l’appel d’offres pour construire entre 8 et 10 sous-marins pour la marine australienne, ce qui garantirait sa charge de travail à partir de 2013. Navantia prévoir de terminer à cette époque la construction des 4 S-80 destinés à la marine espagnole.

"Nous avons déjà présenté la première offre. Suite à cette première phase, l’Australie décidera en novembre à quelles chantiers, dont nous espérons faire partie, elle attribuera l’élaboration d’un projet stratégique qui durera 2 ans. Après cela, elle choisira auquel elle attribuera la construction", a expliqué mardi Manuel Filgueira, le directeur de Navantia à Carthagène.

L’entreprise collabore déjà avec la marine australienne pour la construction de frégates F-100 et de navires de protection stratégiques similaires au Juan Carlos I.

"Cela pourrait être notre 3è contrat. La décision finale sera prise en novembre 2011, ce qui cadre parfaitement avec notre charge de travail", a-t-il souligné.

Les chantiers espagnols ont aussi proposé la construction de sous-marins S-80 à l’Inde, la Norvège et Singapour. "Étant donnée la situation économique actuelle, il n’y a pas beaucoup d’espoir que l’Espagne commande d’autres S-80. L’avenir des chantiers de Carthagène est orienté vers l’exportation de ces sous-marins, qui sont les plus modernes fabriqués actuellement", a précisé Manuel Filgueira.

Référence :

La Opinión de Murcia (Espagne)